Le Blog des Gumistes
Car-couchette Chablais : une reprise en fanfare
Blog Image

WE automne traditionnel. Une fois n'est pas coutume (mais on y prend goût), un bobo au pouce m'interdisant la grimpe, je randonne... Divaguant sur la carte quelques temps auparavant, j'avais imaginé une boucle Abondance- dent d'Oche. Dénivelé raisonnable (que Benoit avec ses outils pointus va quelque peu démentir), kilométrage honnête... ça intéresse quelques-uns, on se retrouve à 7 pour tenter l'aventure.

Denfert vendredi soir : le premier car-couchette depuis une éternité, tout le monde est là à l'heure, passablement émoustillé ! Arrivée à la Chapelle d'Abondance, le bus atteint laborieusement le parking de Chevenne (ah ! la chicane du petit pont, et le 4x4 garé en plein milieu du dit-parking), on débarque... dans la crasse... Petit déj' frisquet, départ. Et c'est magique : 30mn plus tard, on crève le plafond du brouillard, dans une lumière magnifique on domine une mer de nuages éblouissante delaquelle émergent le Grand Combin, les dents du Midi, la Verte... Ce sera le même spectacle fantastique tout le WE ! Un premier col, avec la descente sur Bise encore givrée (Patrick fait un café), un second col (Patrick fait un café), une montée raide puis une traversée en terre grasse un peu scabreuses (Nicolas y renoncera, lui aussi avec un pouce abîmé) vers la pointe des Pavis, une crête bien aérienne, un cul-de-sac... tant pis, fallait tenter... Des bouquetins paisibles superbement encornés. Les Portes d'Oche, col encaissé bien nommé, et voilà le lac de la Case, lieu prévu du bivouac. La grisaille nous rejoint (Patrick fait un café). Toilette au lac, eau pas froide (et canards), soirée humide, soupe et couscous, Jack-Daniels, nuit de 10 heures ponctuée d'observations célestes, Véga puis Orion : le brouillard a reflué, c'est splendide.

Au matin (je dirais pas "petit matin", on décolle royalement à 8h30 après un petit déj' frisquet), traversée de la dent d'Oche : ciel pastel, bleu et rosé au-dessus du brouillard de la plaine, sentier raide, petite cheminée, refuge fermé, vue splendide au sommet : du Combin aux Aravis, le Mont-Blanc qui domine en plein centre, mais côté nord le lac est sous la crasse ("la Suisse, c'est plat", dixit Obélix). Un bout de traversée expo, en face nord, ombre froide et sente couverte de neige glacée, on apprécie la chaine en main-courante, longue descente sous le soleil chaud avec des dizaines de bouquetins toujours aussi paisibles, retour au bivouac. On démonte (Patrick fait un café), premier col, pique-nique en bas à Darbon (Patrick fait un café). Remontée, puis on replonge dans le brouillard sous le col de Bouaz-Dessus, descente au lac de Fontaine, quelques pêcheurs dans la brume, traversée sur le refuge d'Ubine dans une brume évanescente, une gloire autour des sapins, puis sous le soleil réapparu, puis le col éponyme (dernière montée un peu éprouvante), arrivée au parking de Chevenne pile à l'heure ! Et bonne nouvelle, le bus vient nous y reprendre. Magnifique coucher de soleil sur le Jura, lac Léman enfin dégagé, belle vue sur l'éperon ouest de la dent d'Oche, tartiflette à Annemasse, Denfert à 5h30...

Un WE magnifique, d'autres aventures vécues par les grimpeurs (récits sans doute à venir) : une reprise inoubliable.


Ne manquez pas ceci : Une sélection de photos
Par : Dominique GOSSET - le lundi 11 octobre 2021 -
Commentaires (2)
Comments :)

Parfait récit de ce merveilleux week end :)

Par : Nicolas MARTIN - le mardi 19 octobre 2021
Comments Rando jumelle

Merci Dominique pour ton récit et les photos. J'avais fait presque la même randonnée il y a plusieurs années avec le Gums, avec la même météo, la même lumière, les mêmes dizaines de bouquetins, le même bivouac (ou presque) frisquet. Ton CR dépoussière mes souvenirs...   ;-)

Par : Julien BAUDRY - le vendredi 29 octobre 2021